Face aux dangers de l’automne, sachez adapter l’alimentation de votre chat

Virus, humidité, hygiène de vie...Pour les chats comme pour les humains, l’automne arrive avec son cortège de soucis, mais leur alimentation peut contribuer à apporter de bonnes réponses.

Chat dans les feuilles d'automneAvec l’automne, votre chat a besoin d’une bonne réponse immunitaire

L’automne signe le retour en grand nombre de petits virus, et les nouvelles conditions d’humidité et de pression favorables qui l’accompagnent rendent le contexte encore plus favorable à leur transmission. Une bonne alimentation ajustée peut booster leur système immunitaire grâce à des produits suffisamment pourvus en vitamine D et A, la présence de paroi de levure riches en Manno-OligoSaccharides MOS.

Attention aux problèmes de peau de votre chat

Avec le retour de l’humidité, c’est le retour des petits champignons cutané, des bactéries, et d’une manière générale, d’une atteinte à l’équilibre de la flore cutanée.

On parle notamment souvent de la teigne en Automne ! Non pas qu’elle se contracte en cette saison (c’est plutôt pendant l’été que votre chat risque de l’attraper), mais c’est maintenant que les symptômes de cette mycose vont se manifester. Guettez-les : en général, il s’agit de zones circulaires sans poil, sur le nez, près des oreilles ou plus généralement sur son corps. Dans ce cas, son alimentation ne changera rien, il faut aller voir votre vétérinaire car cela se soigne très bien.

Les problèmes de peau peuvent se compliquer encore plus avec la recrudescence des puces et des tiques. ! Eh oui, les puces tout comme les moustiques ont besoin de chaleur et d’humidité pour permettre à leurs œufs et larves de se développer. Donc on redouble de vigilance en cette saison.

Même chose pour les tiques qui se multiplient elles aussi en Automne. Et même si votre chat ne sort plus vraiment, elles peuvent aussi se développer à l’intérieur, si vous les avez ramenées de vos vacances par exemple !

Ces atteintes ne sont pas sans interaction avec la santé générale de l’organisme de votre chat, il faut donc être vigilant. Avec des inspections régulières, vérifiez les petits changements de peau et de comportement de votre chouchou et n’hésitez pas à adapter une bonne alimentation bien dosée : levure de bière, huile de poisson et vitamines sont autant d’ingrédients permettant de régénérer la peau et la fourrure de votre chat, sachez les détecter dans l’alimentation que vous lui donnez. Cela ne vous empêche pas d’adapter aussi ses produits et pratiques d’hygiène : antipuce, anti-tiques, shampoing et brossage du poil..., d’autant plus que l’automne, c’est aussi l’époque de la mue avant que le poil d’hiver repousse.

Les boules de poils en Automne

L’automne est une période de mue, tout comme le printemps. Le chat perd donc ses poils avant que repousse son poil d’hiver, et il risque de multiplier ces fameuses « boules de poils » qu’il accumule dans l’estomac en faisant sa toilette. Ça peut entrainer des inflammations gastriques et ces petits vomissements qui sont désagréables à voir (on souffre pour eux !) et qu’il faut ensuite nettoyer.

Solution 1 : le brosser plus longuement (et profitez-en pour le chouchouter, ça vous fera du bien à tous les deux)

Solution d’accompagnement : vous savez qu’il existe des alimentations qui aident à éliminer naturellement les boules de poils et permettent de lui éviter ainsi ces douloureuses périodes de régurgitation.

Côté alimentation toujours :

- ne donnez pas du lait à votre chat en pensant que ça va « dissoudre » les boules. Ça ne marche pas, et le lait peut même être nocif pour lui et entrainer des problèmes de digestion

- l’herbe à chat va effectivement l’aider à vomir, mais elle ne protègera en rien son estomac...

En automne, Vermifugez votre chat

C’est juste un rappel, car en fait, le mieux est de le faire vermifuger 4 fois par an, à chaque fois qu’on change de saison...Comme ça, c’est facile de s’en souvenir !

Et l’arthrose du chat ?

Avec l’âge, le cartilage se dégrade et les articulations deviennent sensibles. C’est pourquoi en termes d’alimentation, il faut anticiper ce problème et lui donner des croquettes qui vont lui permettre de contribuer à renforcer ses os et son squelette. La présence de chondroïtine et de glucosamine, même à petite dose, ont des effets notables sur l’entretien de ces tissus cartilagineux et à son confort de vie.

Mais quand les douleurs sont déjà là, il vous reste à le maintenir au chaud et consulter son vétérinaire qui saura lui donner des traitements plus forts pour le soulager.

Eric Charles
Vétérinaire nutritionniste
Responsable stratégie Nutrition & Innovation chez LAPSA

Posez votre question à notre vétérinaire nutritionniste

Si vous êtes client fidèle « Amis de LAPSA », vous pouvez poser gratuitement vos questions personnalisées à notre vétérinaire nutritionniste. Il y répondra directement sous 72h.
Créer un compte poser ma question